1854-1941

Eugène Galien-Laloue est un peintre français dont l’œuvre est étroitement liée à Paris et aux villages de la campagne francilienne.

Il se fait connaître comme peintre de la vie citadine parisienne et devient célèbre pour avoir popularisé les scènes de rue. L’artiste étudie avec son père, le scénographe Charles Laloue.  Il a seize ans lorsque ce-dernier meurt et doit alors quitter l’école pour chercher du travail. En 1874, il est recruté par la Société Française des Chemins de Fer pour dessiner le tracé des rails de Paris vers les gares de province : il en profite pour peindre les paysages avoisinants puis les quartiers de Paris avec un trait fidèle qui respecte jusqu’à la perspective des immeubles.  

Travaillant avec des touches délicates et légères, Galien-Laloue sait montrer la vie parisienne dans sa joyeuse effervescence avec des rues parcourues de nombreux personnages, calèches, charriots et omnibus.

À la différence de beaucoup d’autres artistes, il n’a pas aimé voyager et beaucoup de ses vues d’autres villes et pays ont été inspirés par des cartes postales et des photographies. Tendance croissante chez beaucoup d’artistes car la photographie s’est développée. Ses paysages de Normandie et Seine-et-Marne sont très estimés de même que les scènes militaires qu’il peint en 1914.

On connaît l’œuvre d’Eugène Galien-Laloue sous différents pseudonymes, probablement en raison de ses contrats. Les six noms les plus connus sont les suivants : « L.Dupuy », « Juliany », « E.Galiany « , « Lievin », « E.Lemaitre » et « Dumoutier ».   

Laissez un commentaire

RECHERCHE

show blocks helper

Techniques

Thèmes

Prix

  •   
  •   
  •   
  •