ÉVÈNEMENT

Éric Kraft et Céline Louvet
PEINTURE et DESSIN

Du 16 au 25 septembre

Vernissage le 16 sept. à partir de 18h30

Visites: les vendredis de 15h à 20h
les sam. & dim. de 10h à 19h
en semaine sur RDV

Finissage le 25 sept. à partir de 16h

Une exposition où les oeuvres graphiques sur papier et tissu de Céline LOUVET, et les peintures et dessins d’Eric KRAFT se font face , entre dialogue animal et confrontation plastique.

Céline Louvet
Céline Louvet a une pratique graphique qui s’exprime par le trait, le fil et l’assemblage.

Pour support, elle télescope des motifs imprimés ou des natures discordantes de matériaux, tels que le craft et le tissu, la fourrure et le papier de verre.

Jeux de collages, la série Les Sous-Entendus place le dessin au centre de l’oeuvre : A partir d’images collectées, l’artiste recompose des scènes énigmatiques, dessinées sur craft et tissus puis cousus machine, tels des cadavres exquis de textures et de motifs.

La série Liens prend d’assaut l’espace, et intègre la contrainte d’exposition en extérieur.
La feuille blanche se mue en bâche souple et flottante. Le dessin s’y greffe et capte le fugitif ressenti entre deux êtres, animal et enfant dans Kaléidoscope, pour le déployer en assemblages textiles foisonnants.

C’est cette fois à travers un travail en trois dimensions que la série des Chimères traduit cette étrangeté des rencontres, entre collision comique et composition menaçante. Campées sur tige et sous cloche de verre, ces sculptures de 20cm se chargent d’une présence onirique et amorcent une narration surréaliste.

Formes narratives fantasmagoriques ou télescopages d’époques vis-à-vis des références et des matériaux, tout concorde vers l’idée du collage, de la réorganisation et de la réparation d’improbables fragments.

Le travail de Céline Louvet matérialise l’ambiguité de toute identité, en miroir d’une technique où l’aiguille transperce sans repenti possible le papier comme le tissu.

Une recherche qui l’amène aujourd’hui à concilier le dessin cousu avec le volume et la mise en scène.

Céline Louvet présente la série ACCORDS

Toujours intéressée par la composition papier et tissu, Céline Louvet choisit de rapprocher motif du coquillage et figures humaines féminines.

Convergence possible entre ces deux entités de nature différente. Du trait léger à la mine graphite émane une présence, quand la mécanique de l’aiguille traverse la matière pour encrer les habitacles marins.

Flottement, attirance, echo d’Aphrodite ?

Abris, secrets, origine ?

Souplesse des fils, lenteur des déplacements.

Figés pris indépendamment l’un de l’autre, l’échange entre les 2 êtres semble les animer d’une énergie nouvelle.

Les couleurs texturées organisent les lignes, les fils échappés libèrent les courbes des coques secrètes.

Croisement ou détour, mouvements énigmatiques…

Contenants enroulés et coraux épanouis semblent s’offrir une cohabitation éphémère auprès d’un visage, d’un corps.

S’effleurer, se rencontrer, s’accorder peut-être.

Céline Louvet, Artiste, vit et travaille dans les Yvelines

celine-louvet.com
06 60 83 39 86
celinelouvet@yahoo.fr

C’est une artiste confirmée qui a participé à de nombreuses expositions et créé des décors pour plusieurs spectacles

Éric Kraft

Je m’appelle Éric Kraft.

J’ai une formation classique en dessin et peinture.

Mais avant le dessin et la peinture j’ai réfléchi à mon projet à l’université.

Adolescent je peignais déjà mais c’est en tant qu’enfant que j’ai découvert le dessin.

Chose surprenante que de voir un dragon se dessiner d’une main habile sur le papier.

Loïc, un ami de la famille venait régulièrement et à chaque visite je m’empressais de lui demander un dessin.

C’est pour cela que je dessine aujourd’hui, pour m’appliquer à enchanter le quotidien.

La peinture n’est venue que plus tard.

D’abord elle est l’aboutissement d’une réflexion sur les thèmes de la famille, des objets  et du portrait .

Ma peinture est telle que je suis, spontanée mais composée, forte par le choix de ses couleurs mais tendre par les expressions des personnages.

Une peinture dans un univers chaotique où la lumière existe comme l’espoir .

Eric KRAFT vit et travaille à Montfort l’Amaury