ÉVÈNEMENT

Arnaud FRÉMINET et Etienne VAN DEN DRIESSCHE.
L’appel de la forêt
PEINTURE
Ouverture pour les Journées du Patrimoine les Cheap Nike Shoes samedi 19 et dimanche 20 septembre de 10h à 17h puis du 26 septembre au 11 octobre. Les vendredi de 15h à 19h, les samedi de 10h à 13h et de 15h à 19h et les dimanche de 10h à 17h
Fermeture exceptionnelle le samedi 3 Octobre
Vernissage en présence des artistes le samedi 26 Septembre 2015 de 16h à 21h00.
Cockta Cheap Burberry Cashmere Scarf il de fin d’exposition le dimanche 11 Octobre 2015 de 17h à 20h.
La forêt de Rambouillet est le thème de la nouvelle exposition de l’Atelier à Montfort-l’Amaury. En cette fin septembre où les soirées résonnent encore des cris rauques des cerfs, nous vous proposons de découvrir les œuvres de deux artistes animaliers.

Arnaud Fréminet est familier de notre forêt. Nombre d’entre vous l’ont d’ailleurs peut-être déjà rencontré.
Il y trouve son inspiration Parajumpers Long Bear Outlet depuis toujours. Pénétrer la forêt, s’y fondre et y être accepté, voilà son privilège. A force de respect et de discrétion, il observe inlassablement la faune, la croque, la dessine, lorsqu’elle lui en laisse le temps, puis il rapporte ses études dans son atelier de Gambais et là, il travaille.
Les images glanées s’insèrent l’une entre elles, le pinceau vagabonde sur la feuille ou sur la toile et l’histoire se met en place. Arnaud Fréminet peint ses rêves. L’animal est bien présent dans chacune de ses réalisations, mais ce qu’il représente avant tout c’est l’atmosphère de la forêt.

Ses nombreuses expositions lui ont permis de rencontrer d’autres artistes devenus des amis et puisqu’il est agréable d’exposer en bonne compagnie, c’est avec Etienne Van den Driessche qu’il partage cette exposition à l’Atelier.

Très actif dans le milieu artistique de Versailles où il réside, Etienne Van den Driessche ne délaisse pas pour autant le terrain au contact de la faune des forêts françaises mais aussi africaines. Depuis plus de trente ans, il en transcrit les émotions avec talent, particulièrement sur toile et depuis peu sur bois, au travers de sculptures qu’il appelle « Animalismes » : quand la ligne et le vide donnent vie à l’animal. Ses animaux sont ceux qui vivent dans notre forêt.L’association de la peinture et de la sculpture, sous deux regards distincts mais complémentaires, offre une vision originale sur les beautés que recèle la forêt de Rambouillet.Et comme le cerf aime à le manifester chaque soir, c’est ainsi que se révèle à vous « L’APPEL DE LA FORÊT » !